Vous êtes ici > Accueil > Publications > La revue Culture Clown > Culture Clown n°20 > S’est-il dénaturé ?

Publications

S’est-il dénaturé ?

Regards croisés sur le nez rouge

Par Yves DAGENAIS (CRAC, Montréal)

Inès Raoult (G. Arnaud) dans "Pénélope... what’s else ?"
Il est maintenant partout. Il est de toutes les couleurs. Tout le monde le porte. Sur le nez entre autre, mais aussi dans le sac à main (toujours pratique d’en avoir un sur la main), dans les grandes manifestations et même dans l’espace.
Inès Raoult

On l’utilise pour mousser la publicité d’un événement, d’un produit. Il est utilisé sur la scène, dans la sciure, dans les hôpitaux, chez les vieux… On use des trucs les plus sophistiqués pour le faire tenir sans le petit élastique blanc, avec les colles les plus adhésives, on les fabrique en série, ou de manière artisanale. Nez en mousse, en caoutchouc, recyclés d’un bouchon de bouteille de coca, de jus de raisin ; rond, carré, long, court, il représente surtout le personnage qui me fascine le plus : le clown.
contact : www.cracclown.com