Vous êtes ici > Accueil > Publications > La revue Culture Clown > Culture Clown n°11 > La transgression jubilatoire

Publications

La transgression jubilatoire

La voie du rire : entre chamans et clowns

Interview de Kozana Lucca par Myriam Andréoletti

Kozana Lucca
Elle est encore sous le choc, sous l’émotion : un voyage en Asie, ce n’est pas rien ! C’est dépaysant, bouleversant, fort et parfumé comme du thé au ginseng !! Kozana Lucca est co-fondatrice du Centre International de la voix - le Roy Hart Théâtre - renommé pour son approche humaine de la voix. Chaque personne est considérée et encouragée à retrouver le plaisir du son et la liberté d’expression. Elle a roulé sa bosse dans le monde. Née en Argentine, ancrée depuis plus de trente ans dans les Cévennes, près d’Anduze, elle sillonne le globe pour amener la bonne "voix" plutôt que la bonne parole ! Artiste, animatrice, pédagogue, la voici cette année sollicitée en tant que "directeur théâtrrral" (comme elle le dit si bien avec son accent particulier et ses tournures de phrases délicieuses) en Asie : Corée du Sud, Japon et Chine. Elle fut conviée au B I P A F , le Busan International Performing Arts Festival, en Corée du Sud. Le thème ? Le rire ! Et comme elle travaille dans l’esprit du clown ; Kozana Lucca a su répondre au défi du rire en Asie ! Et cette spécialiste de la voix humaine a trouvé le passage de la transgression par la voie du clown !