Vous êtes ici > Accueil > Publications > La revue Culture Clown > Culture Clown n°11 > L’émergence d’un être porteur d’utopie

Publications

L’émergence d’un être porteur d’utopie

La fonction poétique / politique du clown

Interview de François Cervantès par Myriam Andréoletti

François Cervantès
François Cervantès est metteur en scène et fondateur de la Compagnie L’Entreprise... Une compagnie tout à fait entreprenante ! Sur le chemin de la création, depuis déjà 20 ans, avec comme dernières productions Le Sixième Jour, La Curiosité des Anges avec la présence émouvante d’Arletti clowne - ange (Catherine Germain). Aujourd’hui installée à Marseille, la compagnie est en création autour de la rencontre du trio Catherine Germain, Dominique Chevalier et Bonaventure Gacon. Des spectacles où le travail particulier du clown s’est fait à partir d’une recherche sur l’ange, l’essentiel étant la présence des êtres sur scène... Serait-ce l’avant de l’incarnation ? Pour nous ce fut donc évident de rencontrer François Cervantès, avec le désir de savoir ce qu’il pensait du clown aujourd’hui, de sa place, de sa fonction, de ce qu’il avait à dire... mais le maître mot de cet entretien fut sans doute : la liberté... La liberté qui donne au clown sa "non-place" !! Qu’a-t-il à dire ce clown ?? ...Et si l’on remplaçait "dire" par "porter" ?... Porter une utopie, porter des désirs... Voyons de plus près avec François Cervantès.