Vous êtes ici > Accueil > Publications > La revue Culture Clown > Culture Clown n°12 > Donner à voir l’empathie de l’humain

Publications

Donner à voir l’empathie de l’humain

Voir avec les yeux du clown

par Jean Luc Bosc

Mon intervention est risquée pour trois raisons ! Celle de parler du clown devant une assistance de clowns. Deuxième danger : je suis autodidacte et je n’ai aucune référence si ce n’est ma pratique du clown depuis 10 ans. Et enfin troisième danger : ce soir je joue ! (applaudissements) Autodidacte, je n’en ai aucune gloire. A la fin de ma classe de "3ème", le conseil d’orientation décide que la voie littéraire est bouchée et m’oriente vers les filières scientifiques. Il m’a fallu 10 à 15 ans pour revenir à ce pour quoi j’étais fait... Ce que j’ai compris du clown ? Il y a 10 ans, une décision : le maquillage, les grosses chaussures, le rire, Laurel et Hardy et Charlie Chaplin.... On a fait beaucoup d’erreurs, puis un jour à force de travail et d’essais, on a su que "c’était cela"... Ca fait du bien...